Comment effectuer un changement de crèche d’entreprise ?

Les travailleurs-parents ont recours aux crèches pour la garde de leurs enfants. Cela leur permet de mieux concilier plus facilement leur vie professionnelle et familiale. C’est dans ce contexte que les entreprises proposent des différentes structures d’accueil et elles revêtent différentes formes. En plus, elles permettent aux employés de disposer d’alternatives pour la garde de leurs enfants. Il peut arriver que des parents aient besoin de changer de crèche d’entreprise à cause d’un déménagement ou d’un déplacement de longue durée. Ainsi, il convient de connaître les opportunités qui s’offrent à eux.

Changer de crèche d’entreprise en fonction de la solution adoptée par sa société

La creche d entreprise est régie à peu près de la même façon que la crèche classique. En fonction de sa taille, une entreprise peut mettre en place un dispositif d’accueil des enfants de ses salariés. Elle peut recourir à :

  • Une crèche mono-entreprise ;
  • Une crèche interentreprises ;
  • Une réservation de berceaux ;
  • Et une crèche interentreprises et collectivités.

Ainsi, l’employé ne peut obtenir une place dans une autre crèche d’entreprise que si deux conditions sont remplies. L’entreprise doit d’abord disposer d’offres sur un autre site, puis une place doit être disponible.

Solution mono-entreprise

Les entreprises adoptant cette formule ont la liberté de décider du mode de gestion de leurs crèches. Toutefois, dans le cas d’une location unique, les employés n’auront pas la possibilité de changer de centre. Tandis que si plusieurs structures sont disponibles, la demande se fait en interne. L’inconvénient de ce mode de gestion est que l’entreprise peut prioriser les cadres dans l’octroi des places.

Solution interentreprises

Cette approche permet de fédérer les ressources de différentes sociétés. Elle facilite les investissements liés à la création de plusieurs locaux d’accueil. Pour changer de crèche d’entreprise, l’employé pourra compter sur une plus large capacité d’accueil. Cependant, les critères d’octroi seront plus exigeants à cause de la gestion collégiale.

Solution de réservation de berceaux

Cet investissement est moins lourd pour les entreprises. En plus, il permet de disposer de places déjà créées et à proximité du domicile ou du travail des employés. De ce fait, ces derniers pourront trouver plus facilement une place ailleurs. Par contre, cette formule nécessite la réalisation de plusieurs accords. De cette manière, elle assurera une occupation géographique efficiente. De plus, elle exige parfois le recours à une entité externe pour la gestion des réservations.

Solution interentreprises et collectivités

Cette coopération offre l’avantage d’une meilleure maîtrise des disponibilités de centres d’accueil. En plus, elle rend plus facile l’accès à des locaux. Le changement de crèche d’entreprise peut être plus long dans cette configuration. Par ailleurs, la qualité des services peut être différente d’un centre à un autre.

Certaines entreprises acceptent de réserver un berceau pour un employé même lorsqu’elles ont adopté une autre option. Le coût de l’opération peut dans ce cas constituer un frein. Toutefois, deux crèches d’entreprise peuvent accepter un échange pour limiter les frais.

Une TPE et une grande société n’ont pas les mêmes besoins en matière de berceaux. Par conséquent les réservations réalisées sont différentes d’une structure à une autre. Par ailleurs, certaines activités impliquent des déplacements plus fréquents de leurs travailleurs. C’est le cas des commerciaux ou des consultants.

En conséquence, ces entreprises ont tendance à implanter un “réseau de berceaux”. En outre, elles peuvent disposer de contrats personnalisés auprès d’établissements d’accueil.

Changer de crèche d’entreprises en ayant recours à un opérateur

Les opérateurs de crèches sont des professionnels chargés de piloter un projet d’entreprise. Ils jouent le rôle de facilitateur et d’intermédiaire entre les différents acteurs. Grâce à leurs réseaux, ils proposent plusieurs offres en fonction des besoins et des localisations. Par ailleurs l’intervention de l’opérateur de crèches permet :

  • D’identifier les crèches disponibles et les projets de création ;
  • De cibler des entreprises partenaires pour des solutions interentreprises ;
  • Et de bénéficier d’offres sur des territoires plus vastes.

Par contre, pour que l’employé puisse en bénéficier, il faut que l’entreprise s’engage. Les agents pourront ainsi s’occuper des transferts grâce à leur maillage régional ou national.

Qui traite les demandes de changement de crèches ?

Les directions des ressources humaines sont généralement en charge de la gestion des réservations des crèches. Elles peuvent associer les partenaires sociaux au processus de prise de décision. La caisse d’Allocations familiales (Caf) et la Mutualité sociale agricole (Msa) interviennent aussi dans les projets de crèches.

L’employé doit justifier la raison de son changement de crèche. Sa structure actuelle peut l’accompagner dans la sélection de la nouvelle. Il peut s’agir d’un réseau ou de centres indépendants. Dans tous les cas, le demandeur doit respecter un délai de préavis. En effet, il est important pour le travailleur d’effectuer sa demande à temps. L’accompagnement par l’employeur augmente ses chances de trouver un berceau pour son enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *